vendredi 10 octobre 2008

moi je veux vivre sur scène



2 ans et demi de travail se condensant en 1h45 de spectacle - c'est beaucoup d'émotions à raconter si bien que... les mots manquent..

Que retenir alors? Tout ! et quelques bribes : la métamorphose des voix entre la générale et la première, les cirés noirs brillants des fantômes de Où sont tous mes amants trouvés miraculeusement par Alain Blanchot le jour de la première après 5 semaines de recherche, cette vision du spectacle des coulisses après avoir été devant pendant un mois (mais Nicolas Vial est dans la salle), l'écran de contrôle retransmettant le spectacle depuis le haut de la salle (on voit le porté de Gudrun à travers les lustres du cocktail), la frustration de ne pouvoir voir la scène du bar, puisque le personnage que je joue est le nez dans son whisky jusqu'à la fin (mais le plaisir d'entendre les réactions du public, même le nez baissé, et de deviner les images), le cliquetis des cintres comme une pluie métallique (assez atténuée cependant par l'ajout de tubes de mousse) dans le fond de scène, les idées nouvelles qui surgissaient au cours du spectacle (et si les filles gestuaient I Love you baby derrière Raphaël pour rendre l'image plus lisible et plus drôle? et si Emmanuel frappait du poing sur la table avant Cry me a river ? etc.), les rires du public et ses silences - et les applaudissements bien sûr... à suivre...

Et vous ?

3 commentaires:

Webmasteuse a dit…

00H30 de retour de Suresnes.
Bravo à tous et merci pour ce spectacle réjouissant.
Une seule envie, être avec vous sur scène.
Pourquoi si peu de jours de spectacle ?
Y aura-t'il d'autres dates à Paris autres que l'Opéra Comique ??

Vocalement vôtre.

Benjamin Lazar a dit…

pour l'instant, non... Mais nous espérons le reprendre longtemps, et notamment à Paris, bien sûr. Merci d'être venue.

Joly a dit…

Bonjour
Je suis Nathalie Joly, chanteuse, comédienne, je souhaite vous inviter à mon spectacle
“JE NE SAIS QUOI, chansons d’Yvette Guilbert, correspondance avec Freud” au Théâtre de la Tempête jusqu’au 20 décembre les jeudi 21h30 – vendredi et samedi 22h – dimanche
“Un savoureux et très beau spectacle sur l’admiration musicale que Freud vouait à Yvette Guilbert....” David Jisse, “L’oreille d’un sourd” France Culture
http://marchelaroute.free.fr/discographie.htm
Vous pouvez me dire quel jour vous convient, il reste 7 dates ! Mail: marchelaroute@free.fr
Bien cordialement
Nathalie