samedi 11 octobre 2008

Que c'est beau la télé (bis)

Et quand la télé s'allume, on peut regarder... M6, bien sûr!



Avant de voir le sujet du Six' sur La la la vous apprendrez :

- que la crise financière, les Français "s'en foutent". La preuve : il fait beau et il se baignent. C'est bon pour le moral, c'est bon bon...

- que Saint-Malo s'écrit en fait Saint-Malot. C'est toi que j'aimme, ne prend qu'un m

- qu'Angela et Nicolas s'entendent à merveille ; l'ambiance est même "joviale" à Colombey-les-Deux-Églises. La preuve : N.S. l'appelle par son prénom, c'est dire s'ils sont potes. Quand on n'a que l'amour / pour unique raison / pour unique chanson/ et unique secours...

- qu'il y a de super promos à Montpellier, même avant les soldes, et ça c'est super pour booster le Pouvoir d'A. Ma petite entreprise...

- qu'on pourra se rincer l'oeil tous les ans grâce à la semaine de l'allaitement (non, non, ça vient de sortir, ça n'a pas été créé la même année que l'entrée de la Fête des Mères au calendrier, je vous jure). Plein de Margot qui donnent la gougoutte à leur chat en plein air. C'est Brassens qui serait content... Laurent, père comblé, donne des conseils : Nicolas, prends-en de la graine et toi aussi fais faire son rot à Jules après qu'Adeline lui a donné son repas. C'est sympa, tu verras...

- que le 104, le nouveau lieu parisien, c'est "branché" et on peut même frapper sur un gong.

- que la veste pied-de-poule de Dugenou, c'est mieux que les champignons hallucinogènes pour créer des effets psychédéliques.



Tout ce troublant mélange de fiction et de fiction sur :

http://www.m6info.fr/m6info/edition-nationale/categorie.jsp?id=awl_787625

(chercher l'édition du 11 octobre)

Allez, ça fait quand même bien plaisir de voir nos bouilles dans le poste, et le sujet est bien fait... Le Loft des La la la, c'est pour quand ? Si vous voulez que le dragueur reste, tapez 1, si vous préférez Celui qui habite seul avec Maman, tapez 2, si vous voulez que le Chef continue à diriger, faites l'étoile.

1 commentaire:

Loïc a dit…

Chouette reportage, indeed, et heureux échos autour de moi de ceux à qui j'avais recommandé le spectacle. Encore bravo à tous.

________________

Extrait de la chanson ”Ne t'en fais pas pour ça”
de Dalida, 1964 :

Tu rêves d'une voiture
De cent quatre-vingts chevaux
Pour m'emmener à toute allure
A Cannes ou à Monaco
Pourtant tu sais que je t'aime
Alors qu'est-ce que ça peut faire
Si l'on ne va qu'à Suresnes
Tous les deux sur ton scooter

Ne t'en fais pas pour ça
Tout s'arrangera, tout s'arrangera
Ne t'en fais pas pour ça
Tout s'arrangera et embrasse-moi
La la la...
_________________

Étonnant, non?
Loïc